*Magnify*
SPONSORED LINKS
Creative fun in
the palm of your hand.
Printed from https://www.Writing.Com/view/981694
Rated: E · Letter/Memo · Personal · #981694
Ce texte a obtenu le troisième prix aux vingt quatre heures du Mans du livre en 1993
CHER ERIC,

Oui, je vous ai donné ce prénom, parce qu'il vous va bien, et parce que je peux tout inventer. Eric! ERIC! Ce prénom vous ressemble.

Je vous écris depuis mon lit d'hopital. ici, tout est blanc et triste, désinfecté et frustrant. J'ai dix-huit ans, j'ai envie de joie et de soleil! D'herbe verte, de ces arbres gracieux qui dansent dans les chansons! J'aimerais tant de choses qui ne sont pas et ne seront jamais. Mais, il y a vous et votre visage qui me sourit. Tous les jours, je vous vois, je vous observe, ainsi, je vous connais. Vous ne pouvez rien me dissimuler, puisque vous ne savez même pas que j'existe.

J'ai passé presque toute ma vie dans cet hôpital. Ma vie! C'est beaucoup dire! Souvent, elle se raccroche à peu de choses: un flacon de serum, une piqûre de morphine et, depuis quelques mois, vous...
Depuis que vous êtes entré dans mon univers, par la fenêtre de ce cloître, je n'ai plus peur de demain, au contraire. Lorsque, vers dix-huit heures trente, vous passez dans la rue pour la dernière fois de la journée, je commence à attendre avec impatience huit heures du matin, pour vous voir à nouveau. Quelquefois, je ne peux pas dormir, tellement vous me manquez, tellement j'ai la tête pleine des rèves les plus fous. Dès que le jour se lève, je me précipite à la fenêtre pour ne pas manquer nos quelques secondes d'intimité.

J'étais angoissée à l'idée de mourir sans savoir ce qu'est l'amour. Aujourd'hui, je n'ai plus peur! Je sais mettre un nom sur le pincement au coeur que votre vue me cause.

Je ne peux vous envoyer cette lettre, ne sachant ni votre nom, ni votre adresse. Mais je sais qu'une petite voix chuchotera désormais à votre oreille que, derrière une fenêtre de ce grand bâtiment que tout le monde fuit et personne ne regarde, il y a un coeur qui ne bat que pour vous. Si vous savez entendre cette voix, alors, vous saurez que mon seul espoir est de vous voir sourire... rien que pour moi...

Tendrement. Angèle.
© Copyright 2005 Florence C. (isa-danton at Writing.Com). All rights reserved.
Writing.Com, its affiliates and syndicates have been granted non-exclusive rights to display this work.
Log in to Leave Feedback
Username:
Password:
Not a Member?
Signup right now, for free!
All accounts include:
*Bullet* FREE Email @Writing.Com!
*Bullet* FREE Portfolio Services!
Printed from https://www.Writing.Com/view/981694